Notre établissement est certifié par la HAS depuis 2013.

Notre Démarche Qualité

LA CERTIFICATION

La clinique Val Dracy est un établissement certifié par la Haute Autorité de Santé (H.A.S.).

Tous les 4 ans, la Haute Autorité de Santé (HAS) procède à une visite de certification.
Cette évaluation externe, réalisée pour tous les établissements de santé publics ou privés est une appréciation indépendante de la qualité et la sécurité de la prise en charge des patients au regard d’un ensemble de critères.

LES INDICATEURS DE QUALITE ET DE SECURITE DES SOINS

Nous avons engagé en 2013 notre établissement dans une démarche qualité et développons depuis une véritable culture qualité qui nous a conduits à une certification réussie B.

Depuis, nous poursuivons cet engagement par une politique de qualité et de gestion des risques définie et réévaluée, la mise en place d’actions et d’outils, par l’évaluation de nos pratiques et par le suivi d’indicateurs.

LES INSTANCES DE L'ETABLISSEMENT

La CDU : La commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CDU) et l’instruction des plaintes ou réclamations
Article L.1112-3 et R.1112-78 à R.1112-94 du Code de la Santé publique
Son rôle ?

Cette commission permet de faire le lien entre l’établissement et les usagers. Elle joue un role essentiel dans la mise en œuvre des mesures contribuant à améliorer votre accueil et celui de vos proches ainsi que de votre prise en charge. Elle doit en outre veiller au respect de vos droits. Dans le cadre de ses missions, elle peut être amenée à examiner vos plaintes ou réclamations.


Ses missions

L’établissement consulte la CDU sur la politique qu’il convient de mener sur le droit des usagers et la qualité de l’accueil et de la prise en charge. Elle rédige un rapport en s’appuyant sur l’analyse de vos réclamations, vos propositions ou observations, vos questionnaires de sortie, sur les enquêtes de satisfaction et formule des recommandations lorsqu’elle juge qu’une amélioration est souhaitable. Elle évalue ensuite, chaque année, l’impact des mesures mises en place.

C’est au travers de ce que vous exprimez que l’établissement peut véritablement connaitre vos besoins et vos attentes et décider la mise en œuvre des mesures permettant d’y répondre efficacement.
Que vous soyez satisfait (e) ou non, il est donc très important que vous fassiez part de vos observations, notamment en remplissant le questionnaire de satisfaction.

En cas d’insatisfaction ou de réclamation

Toutes vos plaintes ou réclamations sont prises en compte. Si vous n’êtes pas satisfait(e) de votre prise en charge, nous vous invitons à vous adresser directement au directeur des soins, à l’attachée de Direction ou au Directeur Médical afin de lui exposer oralement les motifs de votre mécontentement.

Si cette première démarche ne vous apporte pas satisfaction, vous pouvez formuler vos griefs par écrit au Directeur de l’établissement. Votre plainte ou réclamation sera alors instruite selon les modalités prescrites par le code de la Santé Publique.
Vous pouvez également contacter les représentants des usagers.

Le Directeur de l’établissement répondra à votre plainte dans les meilleurs délais.
Il vous informera de la possibilité, si vous le souhaitez, de rencontrer un médiateur médecin ou non médecin de la commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge. Le médiateur vous recevra, vous et votre famille éventuellement, afin d’examiner les difficultés que vous rencontrez.

Selon les circonstances, la Direction peut souhaiter, d’elle-même, faire appel à un médiateur.

Qui sont les médiateurs ?

Il existe 2 médiateurs : le médiateur médecin et le médiateur non médecin. L’un et l’autre sont chargés de vous écouter, de vous accompagner dans votre réflexion et d’essayer de rétablir une relation de confiance entre vous-même et l’établissement ou l’un de ses personnels.
Si votre mécontentement concerne l’organisation des soins ou le fonctionnement médical, le médiateur médecin sera compétent. Dans tous les autres cas, ce sera le médiateur non médecin. La rencontre avec le médiateur a lieu dans les 8 jours qui suivent la saisine.

Le médiateur transmet un compte-rendu de l’entretien à tous les membres de la CDU dans les 8 jours suivants.
Il se peut que l’entretien que vous avez eu avec le ou les médiateurs vous ait apporté satisfaction, la commission décidera alors le classement de votre plainte.

Si ce n’est pas le cas, la CDU proposera des recommandations au Directeur de l’établissement afin de résoudre le litige ou vous indiquera les voies de recours dont vous disposez.

Le Directeur vous informera par écrit de la suite donnée à votre plainte ou réclamation, dans les 8 jours suivants la réunion de la commission.